2 TT 1 PEU

19 octobre 2007

l'ADN de tous les dangers

Nobel de médecine en 1962 en tant que co-découvreur de la structure de l'ADN,
l'américain James Watson (79ans) affirme au SUNDAY TIMES que

" les Africains sont moins intelligents que les blancs..."
A quand le Nobel de la stupidité...
Entre celui qui l'a initié , et ceux qui prônent son utilisation , l'ADN n'a pas fini de faire
parler d'elle ...

le_visage_de_l_intelligence_ultime                                       

            images

un regard serein et ...   la conviction qui en découle

Posté par soulzo à 20:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2007

Sankara 20 ans déjà

SANKARA 20 ans déjà

Au même titre que tous ses illustres prédecesseurs , qui ont réclamé haut et fort une Afrique libérée

de toute influence des ex-puissances coloniales,THOMAS SANKARA a connu une mort violente ...

L' actuel président du Burkina-Faso - Blaise Compaoré -  accédait au pouvoir à la suite de l'assassinat (qu'il a lui-même commandité) 

de son "presque frère"

Malgré la stabilité politico-économique prêtée à ce pays , Ces 20 années passées au pouvoir, n'auront jamais permis à mr Compaoré

d'effacer dans le coeur de la plupart des africains (ivres de véritable indépendance) l'authenticité et le charisme de THOMAS SANKARA.

Son discours prononcé à la tribune des Nations Unies le 4 Octobre 1984, en a fait un héros pour certains, et une cible

pour d'autres... Il s'y était exprimé en ces termes.

« Permettez, vous qui m’écoutez, que je le dise : je ne parle pas seulement au nom de mon Burkina Faso tant aimé mais également au nom de tous ceux qui ont mal quelque part. Je parle au nom de ces millions d’êtres qui sont dans les ghettos parce qu’ils ont la peau noire, ou qu’ils sont de cultures différentes et qui bénéficient d’un statut à peine supérieur à celui d’un animal.
Je souffre au nom des Indiens massacrés, écrasés, humiliés et confinés depuis des siècles dans des réserves, afin qu’ils n’aspirent à aucun droit et que leur culture ne puisse s’enrichir en convolant en noces heureuses au contact d’autres cultures, y compris celle de l’envahisseur..
Je m’exclame au nom des chômeurs d’un système structurellement injuste et conjoncturellement désaxé, réduits à ne percevoir de la vie que le reflet de celle des plus nantis.
Je parle au nom des femmes du monde entier, qui souffrent d’un système d’exploitation imposé par les mâles. En ce qui nous concerne, nous sommes prêts à accueillir toutes suggestions du monde entier, nous permettant de parvenir à l’épanouissement total de la femme burkinabè. En retour, nous donnons en partage, à tous les pays,
l’expérience positive que nous entreprenons avec des femmes désormais présentes à tous les échelons de l’appareil d’Etat et de la vie sociale au Burkina Faso. Des femmes qui luttent et proclament avec nous, que l’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort.
Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère et nous en appelons à toutes nos sœurs de toutes les races pour qu’elles montent à l’assaut pour la conquête de leurs droits.
Je parle au nom des mères de nos pays démunis qui voient mourir leurs enfants de paludisme ou de diarrhée, ignorant qu’il existe, pour les sauver, des moyens simples que la science des multinationales ne leur offre pas, préférant investir dans les laboratoires de cosmétiques et dans la chirurgie esthétique pour les caprices de quelques femmes ou d’hommes dont la coquetterie est menacée par les excès de calories de leurs repas trop riches et d’une régularité à vous donner, non, plutôt à nous donner, à nous autres du Sahel, le vertige. Ces moyens simples recommandés par l’OMS et l’UNICEF, nous avons décidé de les adopter et de les populariser.
Je parle aussi au nom de l’enfant. L’enfant du pauvre qui a faim et louche furtivement vers l’abondance amoncelée dans une boutique pour riches. La boutique protégée par une épaisse vitre. La vitre défendue par une grille infranchissable. Et la grille gardée par un policier casqué, ganté et armé de matraque. Ce policier placé là par le père d’un autre enfant qui viendra se servir ou plutôt se faire servir parce que présentant toutes les garanties de représentativité et de normes capitalistiques du système.
Je parle au nom des artistes - poètes, peintres, sculpteurs, musiciens, acteurs - hommes de bien qui voient leur art se prostituer pour l’alchimie des prestidigitations du show-business.
Je crie au nom des journalistes qui sont réduits soit au silence, soit au mensonge, pour ne pas subir les dures lois du chômage.
Je proteste au nom des sportifs du monde entier dont les muscles sont exploités par les systèmes politiques ou les négociants de l’esclavage moderne.
Mon pays est un concentré de tous les malheurs des peuples, une synthèse douloureuse de toutes les souffrances de l’humanité, mais aussi et surtout des espérances de nos luttes.
C’est pourquoi je vibre naturellement au nom des malades qui scrutent avec anxiété les horizons d’une science accaparée par les marchands de canons. Mes pensées vont à tous ceux qui sont touchés par la destruction de la nature et à ces trente millions d’hommes qui vont mourir comme chaque année, abattus par la redoutable arme de la faim...
Je m’élève ici au nom de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde ils pourront faire entendre leur voix et la faire prendre en considération, réellement. Sur cette tribune beaucoup m’ont précédé, d’autres viendront après moi. Mais seuls quelques-uns feront la décision. Pourtant nous sommes officiellement présentés comme égaux. Eh bien, je me fais le porte-voix de tous ceux qui cherchent vainement dans quel forum de ce monde ils peuvent se faire entendre. Oui, je veux donc parler au nom de tous les « laissés pour compte » parce que « je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger ».

Posté par soulzo à 22:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 août 2007

SIERRA - LEONE un nouveau président

Selon  la  constitution  en place , Mr Ahmad  Tejan  Kabbah, désormais ex – président de Sierra – Leone  ne  pourra se  présenter  à  sa  propre  succession . Pour  la course  à l’investiture  suprême , 3  sérieux prétendants  se dégagent

parmi  les  7 personnalités  en  lice .

le  favori : mr  Berewa   Solomon 69 ans actuel  vice – président  en  place

depuis 2002  et  candidat  du  parti  au  pouvoir , le SLPP .

Ce juriste de formation  présent dans  les arcannes  du pouvoir depuis  1996

notamment  en  tant  que ministre  de  la  justice pendant 4 ans . Habile à  véhiculer une image de politicien dynamique . Mr  Berewa  n’hésite pas à prétendre que son sérieux  et  sa  méthode  désintéressés  sont  les  meilleures garanties de  stabilité  sociale  et  économique.

Le challenger n°1 : mr  Koroma  Ernest  53 ans  à  la  tête du  principal  parti  d’opposition ,  l’APC .  Ce  député  -  chef d’entreprise  , a pour  lui  son jeune âge,

Et  bénéficie dans  le  même  temps  d’une  côte  de  popularité  intéressante … <<après 46 ans  d’indépendance , le  décollage  n’a  toujours  pas été  effectué …>>

Martèle t-il  sans  cesse  . les  électeurs  l’entendront –ils ?

L’outsider : mr  Margai Charles 61 ans , ex SLPP , actuel président  du parti  le Mouvement du peuple pour un changement démocratique (PMDC), créé en janvier 2006 . Cet  avocat  , ancien  ténor  du parti  en place ,  a  mal  vécu  sa  défaite  face à  mr BEREWA lorsqu’il s’est agi de  briguer  la  présidence  du  SLPP .  Fils  d’un  ancien

Premier  ministre ,  il  clame  haut  et  fort  cet  héritage  qui –selon lui -   lui accorderait  toute  crédibilité  pour  cette  course  à  l’investiture  suprême . . .

La  grande  inconnue reste  évidemment  le taux  de participation , qui , dans  nos

pays reste  le  principal  frein  à  la Démocratie  Vraie 

rendez – vous  est  donné  au  peuple  le   samedi 12 .   c’est à dire demain …

Posté par soulzo à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juin 2007

dans la série ...

  - La vérité est une. Le mensonge est multiple. La partie n'est pas égale ...  ne l'oublions  pas  ...

  - L'histoire est une suite de mensonges sur lesquels on est d'accord ... ça aussi c'est un expert qui l'a dit (Napoléon Ier)

  et comme dirait Jean-Jacques   Rousseau :

  - << Pour connaître les hommes, il faut les voir agir. >> ... et enfin à propos de certains personnages un Proverbe arabe dit  :

  -  Ne jugez pas le grain de poivre d'après sa petite taille, goûtez-le et vous sentirez comme il pique. 

    ... mais  ne  l'oublions  pas ... qu'à propos des citations Thomas Bernhard disait

   << la répétition erronée d'une déclaration d'autrui.  . un extrait presque tout le temps repris avec des erreurs. >>

Quelle  chienlit ...

Posté par soulzo à 01:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

les démocraties éternellement naissantes

                               "Ce qui compte, ce n'est pas qui vote,   mais qui compte les votes."

  C' est  un  Expert  qui  l'a  dit  (STALINE)  .

  Mais  il  est  vrai  que  c'est  absurde  de  penser  que  certaines  pratiques  puissent   exister  de  nos  jours ...

  on  est  des   démocrates   voyons !..  mais non ,  mais non !..

Posté par soulzo à 00:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 juin 2007

ça sent pas bon tout ça ...

  drôle de fête de la musique au Sénégal...

 

  Cérémonie d'investiture des ministres sénégalais :
  Trônant seul face à  l'ensemble de la représentation diplomatique, à tous les hauts "dignitaires"
   nationaux et  tout un parterre de journalistes bienveillants le Président de la République
  (désormais quasi-bananière)s'offre un petit plaisir en les mettant tous au "garde à vous"

  Un authentique moment de solitude a dû envahir le citoyen
  démocrate moyen sénégalais à la vue de cette mascarade sans précédent
  organisée par le grand manitou en personne
;
 

"... je donne lecture du serment." :
<< je jure , fidélité , loyauté et dévouement au P.R. ,qui , en vertu des pouvoirs
   à lui conférer par la constittution ,m'a gratifié de sa confiance et m'a confié
  des responsabilités au sein du gouvernement, je jure de ne révéler à quiconque - même à mes proches -
  les secrets  dont je serais amener à être le dépositaire dans le cadre de mes fonctions
  et notamment les substances des délibérations des conseils des ministres
  je jure de faire un usage respectueux des deniers publics...de servir la nation
  avec désintérêt et dévouement ... mesdames et messieurs les ministres  je vous invite à lever
  solennellement la main droite ,et dire
JE LE JURE ...>>
... Et sur cette dernière phrase de mme Diagne Fatou (sécrétaire général du gouvernement [?]),
tous les ministres de lever la main droite ,pour certains avec tellement de vigueur
et "conviction" que cette allégeance collective au chef de l'Etat prenait des airs caricaturaux plutôt inquiétants
.
A noter qu'à aucun moment n'est évoqué le mot République ...

Des  conseils de ministres qui vont systématiquement accouchés de secrets d'état ...
"La Nébuleuse" se met en place
c'est de l'art Absurde ...
                                                  lien à suivre :    
http://www.seneweb.com/news/article/10874.php

Posté par soulzo à 14:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2007

SCANDALEUX 2

Accusée de racisme, la rivale UMP de Strauss-Kahn dit avoir été agressée par des "Noirs"

un groupe "composé exclusivement de Noirs est arrivé pour lui parler.

L'un d'eux, cagoulé, lui a pris le cou, lui a mis un coup à l'oreille,

l'a mise par terre et lui a jeté de la viande au visage".

L'agresseur n'a pas été interpellé.

En rappel des faits :

  évoquant les capacités de séducteur de Dominique Strauss-Kahn, elle aurait déclaré:
  "
Moi, mon mari peut dormir tranquille. Dans ma circonscription,
  il n'y a que des Noirs et des Arabes. L'idée de coucher avec l'un d'eux me répugne
".

    Le journaliste Nicolas Poincaré a confirmé jeudi sur RTL avoir entendu ces propos
  "
Elle l'a dit, oui ,elle n'a pas non plus hurlé. Mais je confirme ces propos"

  "Je ne sais pas si elle l'a dit exactement comme cela, je crois qu'elle a dit :

  "l'idée de coucher avec un noir me répulse et non pas  me

   répugne", a ajouté Nicolas Poincaré. (énorme différence!!!)

  "De tels propos sont indignes d'une candidate à la représentation nationale", assure le Cran,
  qui demande des "sanctions immédiates" contre la candidate à la députation et "attend que l'UMP
  se désolidarise clairement de ces propos honteux et haineux".
 

  pour sa part l'UMP demande solennellement aux responsables de cesser immédiatement les provocations
  afin que de tels actes, indignes de notre démocratie, ne puissent se reproduire"...

 

  Racisme et sanctions à deux vitesses ...

Posté par soulzo à 02:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2007

SCANDALEUX ...

CANDIDATE A LA DEPUTATION A SARCELLES, Isabelle Noachovitch de l' UMP déclare (selon le «Canard enchaîné» du 13 juin 2007):

«Moi, mon mari peut dormir tranquille. Dans ma circonscription, il n’y a que des Noirs et des Arabes.

  L’idée de coucher avec l’un d’eux me répugne».

Evidemment la candidate de l'UMP se défend d'avoir tenu de tels propos ... Cette avocate spécialiste des erreurs judiciaires

devrait retirer le mot judiciaire de l'intitulé de sa qualification.Cette femme devrait être désavouée

par son parti et surtout faire l'objet de poursuites pour propos racistes...

à moins que le racisme soit autorisé et cautionné par la Majorité Présidentielle

Ce qui apparaît certain c'est que le niveau de la campagne à Sarcelles se situe bien en dessous de la ceinture ...

Posté par soulzo à 19:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 juin 2007

nouvelle donne télévisuelle en France

Tout le monde a au moins une fois bien rigolé  ou jugé (plus ou moins sévèrement) la tenue

équivoque du défunt BORIS ELSTINE lors de ses désormais frasques "alcoolisées" à l'occasion de différentes   sorties ou conférences.

pour toute cette presse française qui s'est targuée (assez souvent) d'être dénonciatrice et non manipulable.

Il était -alors -de bon ton de dénoncer les dirigeants qui "dérapaient" à cette époque

Aujourd'hui les héritiers des sacro-saintes ... "liberté d'expression" et "exception culturelle" ne sont plus en mesure de faire face (excepté quelques irréductibles gaulois) à l'autocratie proposée par le président SARKOZY ...

Les médias français ont dans leur ensemble "omis" de nous montrer la tenue du président Français lors du sommet du G8 ...

Les contours de la république "bananière" sont entrain d'être dessinés en France... ATTENTION - ATTENTION !!..

SARKOZY au G8 :  lien à suivrehttp://www.youtube.com/watch?v=I4u3449L5VI

Posté par soulzo à 19:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

... la démocratie ... en bleu ...

  Toutes de Bleu teintées , les Assemblées Nationales françaises et sénégalaises auront - assurément -
  la même couleur politique à la suite des législatives (bleue & libérale) .
  Ces élections auront confirmé les larges victoires obtenues aux présidentielles par
  les candidats WADE et  SARKOZY.
  Etranges ressemblances dans le "verdict" des urnes , dans la configuration institutionnelle
  que ces deux  présidents ont su imposé par des moyens plus ou moins légaux dans leurs pays respectifs.
  Tandis qu'en France -où ils n'en sont qu'au premier tour des législatives - tous les observateurs s'accordent à
  donner une très large majorité à l'UMP au sein de l'hémicycle ,
  au Sénégal la situation est un peu plus  complexe et quasi-surréaliste .
  Situation ubuesqe provoquée par une grande partie de l'opposition qui a appelé au boycott des
  urnes pour les législatives.Rendant de fait le PDS largement vainqueur de cette mascarade ...
  En tout cas les les taux d'abstention historiques dans ces deux pays
  rendent quasiment illégitimes les futures assemblées.
  Dommage que ces deux nations - qui ont toujours été citées comme des exemples pour
  tous les amoureux de "la libre expression" -
  aient autant mis à mal l'idée même de la démocratie et surtout
   . . . ses limites . . .
  P.S: Aujourd'hui ces deux présidents (multicasquettes) aux mêmes méthodes (musclées)
se sont rencontrés  ,certainement pour une bonne tranche de rigolade au détriment des électeurs
et de leurs oppositions respectives ... Régime présidentiel quand tu nous tiens !..

Posté par soulzo à 02:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]