11 mai 2007

élections présidentielles ... fin.

   Le conseil constitutionnel a  entériné aujourd'hui
    en milieu d'après-midi la victoire (écrasante)du candidat
    de l'UMP face à sa concurrente socialiste ;
    victoire établie de la manière suivante :
         
  - inscrits : 44 472 733
           - votants : 37 342 004
           - suffrages exprimés : 35 773 578
           - Nicolas Sarkozy : 18 983 138
           - Ségolène Royal : 16 790 440

    Ainsi, M. Nicolas SARKOZY a recueilli la majorité
    des suffrages exprimés nécessaire pour être élu.
    En conséquence, le Conseil constitutionnel proclame
    M. Nicolas SARKOZY Président de la République française.

    Cette longue et étonnante campagne électorale aura passionné
    tout le monde "hexagonal" en particulier et plus généralement l'ensemble des
    pays dits démocratiques .Il est vrai que depuis plus d'un an nous avons été
    été gratifiés de petites phrases et autres joutes verbales ...
    Du "hold - up" de Sarkozy à l'UMP , en passant par
    la vraie-fausse candidature de Lionel Jospin , la "machine à perdre"
    se déclenche ... Pendant ce temps-là , à la droite de la droite les candidats
    Le Pen et De Villiers "fissurent" encore un peu plus le "mur de la haine" obnibulés par
    leurs légitimités respectives face à cet électorat ...
    Nous avons également eu droit à la "dernière" de la doyenne :
    mme Arlette Laguillier qui appartenait au paysage des "présidentielles française"
    depuis 1974 (lorsqu'elle se présentait face à Giscard et Mitterand).
    Ou encore l'émergence à la gauche de la gauche du jeune postier
    Olivier Besancenot avec une campagne totalement atypique et décomplexée ...
    On a aussi eu droit à un François Bayrou offensif au possible , dénonciateur de
    toute forme de dérives idéologique ...
    Et hormis le Président élu ,Ce dernier est sans conteste le grand vainqueur
    (en terme de popularité) du débat présidentiel ...C'est quand-même beau
    lorsque la démocratie s'exprime pleinement comme ça a "incontestablement"
    été le cas en France ...

    Et là , encore une fois    " On prend les mêmes et on recommence ..."

    On appelera ça le tour de passe-passe de SARKOZY :

    "j'ai été n°2 du gouvernement pendant 5ans ,principal animateur de la scène

      politico médiatique successivement ministre de l'intérieur et des finances pour enfin

      revenir à l'intérieur ...                 Qui suis-je?

     celui qui va changer tout ça bien sûr !..
   

    Ce qui apparait certain c'est que l'ouragan UMP va également balayé les
    législatives ...
    Ainsi la majorité dont disposera Sarkozy le rendra seul responsable
    de sa réussite ou de son échec ...
   
Sacré prestidigitateur tout de même que cet homme !. . .
    On savourera à sa juste valeur l'expression de tout un peuple...

    C'est quand-même beau lorsque l'on sait déterminer avec autant de précision et
    de netteté l'expression des Urnes ...
    Suivez - mon regard . . .

      
P.S:      
exit LE PEN : quelle JOIE !..

LIEN : décision du conseil

Posté par soulzo à 01:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur élections présidentielles ... fin.

Nouveau commentaire